Diffusion Game of Thrones saison 3 épisode 3



 

Game of Thrones Trône de Fer Saison 3 épisode 3Finie l’introduction de la saison 3 avec les deux premiers épisodes, maintenant, on entre dans le vif du sujet de cette nouvelle saison de la série Game of Thrones.

Tout d’abord le générique, une nouveauté nous apparaît … Vivesaigues (RiverRun en VO). En effet, on va y passer un moment dans cet épisode et c’est la première fois dans la série que nous découvrons le fief de la famille Tully.

Je vous propose de passer dès maintenant au résumé des évènements qui ont eu lieu dans cet épisode 3 de Game of thrones saison 3.

Game of Thrones, Le Trône de Fer, épisode 3 saison 3 : Résumé de l’épisode

Nous commençons donc cet épisode par les funérailles de Lord Hoster Tully, père de Catelyn, Lysa Arryn et Edmure Tully, à Vivesaigues.

La cérémonie Tully suit un rituel particulier : le corps est placé sur une barque, poussée sur la rivière et mise à feu à l’aide d’une flèche enflammée.

C’est Edmure Tully, fils de Hoster, à qui revient l’honneur d’enflammer la barque. Malheureusement, Edmure se révèle manquer de précision et c’est son oncle Brynden Tully qui, excédé par trois essais ratés du nouveau Seigneur de Vivesaigues, décoche une flèche parfaite avant que la barque ne passe hors de portée de tir.

Nous assistons ensuite à une discussion dans la grande salle de Vivesaigues entre Robb et Edmure, ainsi que Brynden. Edmure se vante d’avoir protégé un moulin des troupes de Gregor Clegane, alors que Robb espérait les attirer dans un piège, qui a donc été rendu impossible par Edmure.

Changement de lieu pour Port-Réal, Tywin a réuni le Conseil Restreint et nous avons le droit à un échange subtil entre Cersei et Tyrion, en fonction de leur placement à la table du Conseil. On peut noter l’apparition dans la saison 3 de Varys que l’on n’avait pas vu jusqu’alors. Littlefinger est chargé de séduire Lysa Arryn pour s’approprier le Val, alors que Tyrion est nommé Grand Argentier pour le remplacer, ce qu’il ne l’enchante pas le moins du monde.

Brienne et Jaime ont été fait prisonniers par des hommes de Bolton et ils sont ligotés sur le dos d’un cheval. Jaime explique à Brienne qu’il est l’otage de valeur et que Brienne, en tant que femme, risque plus que probablement d’être abusée par les soldats.

Du côté d’Arya, c’est une émouvante séparation, Tourte-Chaude reste à l’auberge, alors que Arya et Gendry suivent Thoros et ses hommes. Tourte donne à Arya un gâteau en forme de loup, enfin, plus ou moins …

On reste dans l’émotion avec un échange entre Catelyn et son oncle Brynden, nommé également le Silure, à propos de la mort de Lord Hoster. Catelyn fait part à son oncle de ses angoisses au sujet de ses fils, qu’elle suppose morts et qui ont dû, tout comme elle enfant, attendre le retour de leur géniteur/trice en regardant l’horizon par les fenêtres de Winterfell, en vain …

Talisa, la nouvelle reine du Nord s’occupe de soigner les otages Lannister, âgés de 14 et 15 ans. On voit donc que Robb est craint chez les Lannister et que de nombreuses histoires courent sur lui : il pourrait se transformer en loup et se nourrirait de chair bien fraîche, préférablement celle, surement plus tendre, des enfants.

Au Nord du Mur, Tormund Fléau d’Ogres est chargé par Mance Rayder lui-même d’emmener 20 hommes, ainsi que Jon pour escalader le Mur et passer de l’autre côté, afin de pouvoir par la suite attaquer Châteaunoir du côté non protégé.

De son côté, la Garde de Nuit retourne chez Craster, qui se montre aussi affable que d’habitude …, suggérant aux frères de se repaître de Samwell qui pourrait à lui seul les nourrir un bon moment. Samwell, excédé, sort et découvre que les cris entendus de l’intérieur étaient ceux de Vère, qui est en train d’accoucher d’un garçon …

Pour Theon, les choses semblent s’améliorer, l’homme a tenu sa promesse et, à la nuit tombée, le détache et lui apporte un cheval pour lui permettre de s’enfuir.

A Peyredragon, Stannis rumine sa défaite, et Mélisandre s’absente pour un rituel à la gloire de son Dieu. On voit Stannis totalement dépendant de Mélisandre, pour se battre, pour échafauder ses plans, mais également on perçoit clairement sa dépendance « physique » à Mélisandre.

Daenerys se promène sur le port d’Astapor et découvre les nombreux esclaves sacrifiés pour avoir manqué à leurs « devoirs », elle propose à l’un d’eux de l’eau, mais celui-ci refuse, préférant mourir et le plus vite possible. Daenerys retourne ensuite chez Kraznys pour négocier l’achat de sa future armée. Kraznys finit par céder au marché proposé par Dany : les 8000 Immaculés, ceux encore en formation et Missandei, l’interprète, contre l’un de ses dragons.

Tyrion rend visite à Petyr Baelish dans son bordel pour récupérer les livres de comptes du royaume, ainsi que des conseils de la part de Baelish, l’Argentier « magicien » du royaume, qui sait toujours trouver les financements adéquats. La recette est simple, des millions de dragons d’or empruntés, aux Lannister, à la banque de Fer de Braavos et les finances de la couronne sont donc particulièrement précaires. Tyrion offre également à Pod une récompense pour l’avoir sauvé lors de la bataille.

Theon lui est en pleine fuite, mais ses geôliers le rattrapent et réussissent à le faire tomber de cheval. Heureusement pour Theon, l’homme qui lui a permit de s’enfuir vient à son aide et tue les agresseurs. Qui est donc ce mystérieux sauveur ?

Enfin, du côté de Brienne et Jaime, les évènements prennent une tournure inattendue. Brienne est emmené par le commandant des soldats pour réchauffer sa couche, cependant le Régicide lui baratine une histoire comme quoi le père de Brienne est couvert de saphirs qu’il échangerait volontiers contre sa fille « intacte ». Jaime demande ensuite à être détaché pour pouvoir dormir dans une position correcte, et le commandant lui propose de venir manger à son feu.

Malheureusement pour Jaime, il s’agissait simplement d’expliquer que l’homme n’était pas dupe des mensonges de Jaime, et de lui montrer que, sans son père derrière lui, il n’est rien. La scène se finit très rapidement par une énorme lame s’écrasant sur le poignet droit de Jaime, qui hurle de douleur.

Game of Thrones Saison 3 épisode 3 : Apparition de la chanson « The Bear And The Maiden Fair »

Les hommes de Bolton, qui ont capturé Brienne et Jaime, la chantonne en avançant dans la forêt en direction d’Harrenhal et on la retrouve dans le générique de fin de Game of Thrones Saison 3 épisode 3 : The Bear And The Maiden Fair est une chanson paillarde, populaire de Westeros, connue aussi bien du bas-peuple que de la noblesse.

The Bear And The Maiden Fair (L’ours et la belle jeune fille, si on voulait traduire …) raconte de façon humoristique l’histoire d’un ours velu qui s’en va à une foire en dansant, accompagné de 3 garçons et d’une chèvre. En chemin, ils rencontrent une belle jeune fille. L’ours l’invite à se joindre à eux pour aller à la foire, attiré et hypnotisé par le parfum de miel de la jeune fille alors qu’elle rêvait, elle, de rencontrer un beau chevalier …

the bear and the maiden fair game of  thrones

Bien que la mélodie et les paroles soient, à notre sens, bien moins enthousiasmants que The rains of Castamere, il n’en reste pas moins qu’il est intéressant d’en parler. En effet, l’épisode 7 de la saison 3 de Game of Thrones s’intitule justement « The Bear And The Maiden Fair »;) De plus, HBO a demandé et engagé le groupe d’Indie Rock The Hold Study pour enregistrer une version de cette chanson populaire de Westeros, sur une musique de Ramin Djawadi :) Gageons donc que cette chanson/ballade n’est pas anodine !!

L’avis de Trone de Fer.fr sur Game of Thrones Saison 3 épisode 3

Le mot de Sandarya :

J’ai trouvé effectivement que cet épisode 3 de Game of Thrones Saison 3 était le vrai départ de la saison 3. Quelques nouveaux personnages, des questions et des intrigues qui démarrent … c’est un très bon épisode.

Ce que j’ai le plus aimé dans GOT Saison 3 épisode 3 :

– la majorité des scènes à Vivesaigues : le « Silure », oncle de Catelyn, est un personnage assez intéressant, mais aussi j’ai trouvé une vraie affirmation de Robb en tant que roi que je trouvais un peu « mollasson » sur la fin de la saison 2 … Et cette scène magnifique d’émotions avec la conversation de Catelyn et son Oncle.

L’arrivée au conseil restreint face à Tywin, avec tout ce jeu d’influences par rapport à la place prise à table, comment Cersei a snobé tout le monde en déplaçant sa chaise près de son père … comment Tyrion a joué aussi de sa chaise pour se placer face à son père en bout de table, façon de montrer son « égalité » ? … Je me demande par contre quelle manigance se trouve derrière la nomination de Tyrion comme Grand Argentier du Royaume … ;)

Daenerys est grandiose dans sa négociation avec cet odieux Kraznys et elle l’est tout autant dans sa façon de « remballer » ses deux conseillers, Jorah et Barristan Selmy.

– La découverte du charnier de têtes de chevaux décapités par les Autres. Non pas que la scène soit particulièrement intéressante pour faire avancer l’intrigue de la série mais, en réalité, ce sont les questions que cela me pose sur ces créatures moitié « magiques », moitié « maléfiques » : pourquoi cette mise en scène des têtes en forme de « soleil spiralé » ? Que veut dire ce « rituel » ? …

Ce qui m’a moins plu dans GOT Saison 3 épisode 3 :

– scènes avec le « cadeau » fait à Pod, trop longues, n’apportant pas vraiment grand chose … à moins que cela ne cache une sombre manigance pour nuire ou compromettre Tyrion ? …

– la détention, l’évasion, la poursuite, le sauvetage in extremis … de Theon … Je trouve que son histoire à lui s’éternise …

– Arya, pourtant un de mes personnages préférés … à part l’espèce de reconnaissance et marque d’affection que lui porte Tourte avec son cadeau d’un pain en forme de loup … le reste avance là aussi assez peu.

Et vous comment avez-vous trouvé cet épisode 3 saison 3 de Game of Thrones ? Qu’est ce que vous avez aimé ? Qu’est ce que vous n’avez pas aimé ?

Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous ;)


Tags:

Un commentaire pour Diffusion Game of Thrones saison 3 épisode 3

  1. A chaque nouvel épisode de cette saison, les choses avancent de mieux en mieux. Ç’aurait été plus critiquable d’avoir un 3e épisode mou plutôt qu’un 1er.

    Mais non, les personnages qui ont une forte influence se voient progresser, alors que ceux ayant un rôle politique et militaire quasi-inexistant pour l’instant ne récoltent que des scènes gentillettes. Et c’est BIEN !

    Prenons l’exemple d’Arya, on ne lui attribue qu’un moment anodin (et cliché) de séparation. Je me suis dit « non Arya, ne te retourne pas pour lui donner un dernier mot, c’est trop cliché… » et ben si, elle l’a fait. En revanche le ton qu’elle prend est très juste. En somme pas une scène très intéressante.

    A côté de ça, presque trop de temps accordé à Theon pour si peu je trouve. Mais son personnage de grand enfant immatûre est très bien rendu, je ne sais pas si c’est son profil dans le livre, mais là il maitrise son rôle à l’écran.

    A l’inverse ENFIN de l’avancée au-delà du mur, avec des élisions qui maintiennent le suspense, tout en posant un bon cliffhanger (et c’est le cas de le dire) « grimpe le mur et vas-y avec le corbeau, s’il ne sert à rien, jette-le dans le vide ».

    Tyrion se voit ENFIN attribuer un rôle, merci. Finie la glande au château. Je me rends compte qu’à King’s Landing, il ne faut pas s’attendre à autre chose qu’à des joutes oratoires (certes excellentes), une fois ça compris, on n’est plus déçu par l’attente vaine d’un Putsch intra-muros qui n’arrivera pas de si tôt.

    J’ai essayé de trouver des défauts à Emilia Clarke (en tant que mâle je peux toujours me dire « est-ce qu’elle joue bien parce-qu’elle est belle ?), mais définitivement la mise en scène et son jeu sont excellents. Bon, l’écriture de George Martin aide bien entendu, mais Daenerys dans la série, c’est la classe incarnée quoiqu’il en soit !

    La scène avec « Cat » est très bonne, comme toutes les scènes qui remémorent le passé, je trouve. Jamais inutiles.

    Et la dernière scène, évidemment un choc, bien comme Jaime ! :jeuxdemotscaché:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>